Fondation de Chine

Avec la Fondation de Chine, la Cité internationale universitaire de Paris poursuit la tradition des pavillons nationaux. L’agence Coldefy conçoit, avec l’atelier FCJZ, un bâtiment à la croisée des cultures française et chinoise, dans une architecture qui reflète la double sensibilité d’une agence installée à la fois en France et en Chine. Si le bâtiment traduit de manière conceptuelle et formelle la convergence des deux pays, il résout par ses façades la complexité inhérente à la parcelle : au Sud, l’ensoleillement et la visibilité maximale depuis le périphérique, au Nord, une vue dégagée sur le parc de la Cité.

La Fondation de Chine offre à ses futurs résidents trois cents chambres, des salles d’études et des foyers communs, dans un bâtiment qui réunit les cultures française et chinoise par une interprétation contemporaine débarrassée de tout pastiche. Sa forme résulte de la fusion de deux typologies urbaines traditionnelles : le tulou chinois et l’îlot haussmannien dense, construit autour d’une cour intérieure, dont la forme suit les voiries qui l’entourent. La Fondation de Chine dialogue avec son environnement et, à la manière de l’immeuble haussmannien, s’enveloppe de façades vibrantes. Les appartements traversants s’ouvrent ainsi à la fois sur l’intérieur de la résidence et sur l’extérieur.