Wonder Building

Exit les enceintes infranchissables et les écrans entre Paris et sa banlieue ! En balcon sur le périphérique parisien, juste avant les Mercuriales, les nouveaux bureaux de la Porte de Bagnolet se tournent à la fois vers la capitale et vers le Grand Paris, et manifestent le lien entre ces deux territoires par un vide central qui les connecte.

La longue façade vitrée parcourue de lignes horizontales et de diagonales suit le boulevard périphérique, et crée un nouveau signal urbain pour la Porte de Bagnolet autant qu’elle fait écran contre les nuisances du boulevard pour ses salariés et les habitants de Bagnolet.

Les escaliers s’affichent clairement en façade, en barrant d’obliques les lignes verticales de l’immeuble. Parfois extérieures, les circulations deviennent des promenades en belvédère sur la ville, et se ponctuent d’espaces de détente qui liaisonnent les différents services. Les terrasses, la double-peau côté boulevard périphérique et le jardin central végétalisent l’espace très urbain dans lequel ils se trouvent pour une bouffée d’air frais. Au coeur du U que forme le bâtiment se trouve un espace central ouvert sur la ville, lieu privilégié de rencontres ou de flâneries, pour un déjeuner ou juste le temps d’une pause entre collègues. Les bureaux deviennent un espace du quotidien, un lieu ouvert sur leur quartier et la ville qui les accueille, où se croisent salariés et riverains.